22 septembre 2007

Cent feuilles de béton > V


Grenoble. Ville enclavée, elle n'a d'autre choix pour grandir que le plan vertical : soit en creusant, soit en s'élevant...



Dessin d'architecte, 1er prix - concours Cim Béton & ville de Grenoble, juin 2005 - Superficie : 25 000 m2 sur 2ha dont 8000 m2 pour la tour.

3 commentaires:

Kiki a dit…

Intéressant...
Il faudra que je t'envoie un lien vers le quartier de Bonne, l'ancienne caserne de centre-ville, non loin du célèbre Beaulieu (le seul tabac ouvert à des heures de rôlistes) sur le boulevard Gambetta... la caserne a été rasée et le tout doit être transformé...
Un immeuble très innovant doit y produire sa propre énergie...
Bref.
Juste un clin d'oeil (et même un clin-dieu) d'un lecteur assidu... dans sa lecture à défaut de ses commentaires...

Norbert MERJAGNAN a dit…

Tiens, je ne me souviens pas de ce tabac. En revanche, j'ai un souvenir très précis des épiceries tunisiennes dans une rue qui mène, je crois, à la place du tribunal. Vraies oasis qui permettaient à des caravanes de ventres creux (époque bénie !) de traverser des nuits entières.

euhighlander a dit…

si si je me souviens bien de l'établissement qui se caractérisait parfois par des amoncellements de véhicules où disparaissait parfois un pot de yaourt bleu