24 mars 2010

Nouvelles > G

Parmi les trois nouvelles choisies par le jury du Grand Prix de l'Imaginaire 2010 Etonnants Voyageurs, figure "Louise ionisée".

Je ne boude pas mon plaisir. Cependant, je pense sincèrement que cette sélection dépasse les seules pages de "Louise". Qu'elle porte en réalité sur l'ensemble de l'anthologie 69 qui réunit de très bons, drôles, plaisants et excitants récits. Qu'elle leur est adressée, "Louise" en fer de lance, à chacun.

Oserais-je un avis ? Les trois livres qu'Absalon Nathan n'écrira jamais, de Léo Henry, n'est pas seulement le texte d'un auteur de talent. C'est le texte d'un écrivain. Vrai. Subtil, criant, puissant. Je lui souhaite le prix.

1 commentaire:

Alexandre a dit…

http://www.facebook.com/event.php?eid=131471473554481&ref=mf