29 avril 2011

Les 21 questions de Gromovar > P

Après avoir publié une chronique de Treis, altitude zéro, Gromovar m'a proposé le principe d'un entretien. 21 questions & 21 réponses plus tard, l'entretien est en ligne sur son blog ainsi que sur Planet-SF.

Et les questions valaient carrément le coup !

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Ave Toi,
Une hebdomade de plus eut été de trop... Ca fait un (trop long) moment, presque une nappe de temps long (pour paraphraser notre ami Fernand) que je me promets de t'écrire... Et même là, je trouve le moyen de le faire juste avant de quitter la Toile pour... la toile ("Détective Dee, le mystère de la Flamme fantôme").
Suis dans "Treis altitude zero".
Que dire... sinon que je t'en écrirai davantage dans les jours à venir (un mail par an, je devrais réussir ?).
Le premier élément qui me vient est sensoriel à l'évocation de ma lecture de l'opus 2. Donc très différent du premier volume, relu juste avant, tout en projection, tourné vers l'extérieur, très marqué par le visuel, par de longues rêveries qui m'ont, comme la première fois, interrompu dans le fil de la lecture... ou au contraire qui ont filé ma lecture (comme on filerait une métaphore).
Là, rien de tel. Ou moins. Ou tellement évident que je ne le remarque plus. En tout cas, ma lecture est très intéroceptive. Très en-dedans. Est-ce l'univers qui me travaille ? Autant les Tours m'avaient transporté par le visuel et l'auditif, autant Treis véhicule des sensations plus tactiles et gustatives. C'est étrange... et très stimulant...
Bref. Je me régale de la palette très large des sensations suscitées.
C'était une réaction à chaud...
Je te bise, mon No
Des nouvelles de ma tribu à venir... et de la tienne, en retour...
Mick.

NM a dit…

Ave Mick !
Merci de ton retour à chaud. Donc, j'attends le froid ?
Bises