09 mai 2012

Blanc, nul et non avenu > P

En droit, l'expression tautologique "nul et non avenu" exprime qu'un acte annulé par un jugement n'a pas plus d'effet que s'il n'avait jamais existé. Donc, et si vous avez suivi : un acte de justice annule l'effet d'un acte réel par un acte de parole.

En droit électoral, le vote blanc est en France rangé dans la même catégorie que le vote nul et en fin de compte, que l'abstention. Seul demeure, dans les journaux et les résultats officiels, le résultat des votes "exprimés".

En clair, l'individu qui se déplace un dimanche d'élection pour glisser un vote blanc dans une urne "ne s'est pas exprimé" ! Décryptons : cet électeur ne s'est pas exprimé tel qu'on l'attendait de lui, c'est-à-dire en choisissant l'un des bulletins proposés, l'un des personnages politiques candidats. Son vote, à la fin des comptes, ne sera pas pris en compte. Son vote sera déclaré "nul et non avenu". Comme par magie. Ou plutôt, comme par illusion. Une illusion qui satisfait les femmes et les hommes politiques qui supportent mieux que l'on vote pour leur adversaire que "blanc". Comme ces religieux de deux églises opposées qui se retrouvent toujours pour conspuer l'athée, celle ou celui qui ne croit ni à l'une, ni à l'autre et le revendique.

J'en viens vraiment à croire qu'Étienne Chouard a raison. Que nous vivons dans une aristocratie élective. Que notre époque est celle qui doit remettre sur la table et l'ouvrage les principes essentiels. Que la démocratie n'est pas à parfaire, elle est à commencer.


Le 6 mai 2012, 2 147 173 électeurs se sont déplacés pour refuser le choix qui leur était fait et ont voté blanc (ou nul). Ces 2 millions ont représenté près de 6% des votants.
Officiellement, "ils ne se sont pas exprimés".



Et en chiffres ?

Résultats affichés
Source Ministère de l’intérieur. Vote du 6 mai 2012 :

- Inscrits : 46 073 165
- Abstentions : 9 056 183, soit 19,66 %
- Votants : 37 016 982, soit 80,34
- Blancs ou nuls : 2 147 173, soit 4.66% des inscrits et 5.80% des votants
- Exprimés : 34 869 809, soit 75.68% des inscrits et 94.20% des votants


Candidats :
SARKOZY : 48,38% des exprimés (16 869 371 voix)
HOLLANDE : 51.62% des exprimés (18 000 438 voix)

Résultats réels
(même source) :

Candidats :
SARKOZY : 45,57 % des votants  (et 36,61% des inscrits)
HOLLANDE : 48,63% % des votants  (et 39,07% des inscrits)


Aucun commentaire: