24 mai 2012

Tout changer tranquillement > V

Notre monde est malade.

Québec, Espagne, Grèce... Les manifestations perdurent, pour la simple raison que perdurent et s'aggravent les injustices, le cynisme et l'égoïsme des plus fortunés. L'oligarchie qui gouverne les pays occidentaux, car il faudrait être aveugle désormais pour parler de démocratie, cette oligarchie n'a plus aucune vision à offrir, aucun avenir à proposer sinon celui de sa seule reproduction, au prix fort et partant, la reproduction d'un monde de plus en plus insoutenable.

Face à cette dérive durable et généralisée qui conforte le conformisme, le conservatisme, la violence et la peur, il est temps de tout changer tranquillement. Je ne pense pas au "grand soir" qui n'advient jamais et qui n'est qu'un appât. Non. Tout changer tranquillement, c'est penser, inventer, créer, être et rester fort sans haine ni violence, ne plus avoir peur. Oser.
Lutter.
Mais faire tout cela vraiment.

Formidable image que celle de ce vétéran sept fois décoré, Jean-Pierre Isoré, qui décide d'arborer le carré rouge des manifestants comme huitième médaille. Respect pour cet homme, ému, décidé, fraternel !

Aucun commentaire: